Me divertí aqui con una pequeña digresión sobre el número 3.

Me gustaría añadir ese artículo sobre la bandera de tres colores. He oido hace tiempo una “experta” cuyo objectivo era de toda evidencia convencernos de la superioridad de las sociedades anglo-americanas que debiamos esos tres colores a un homenaje que los rendimos, puesto que sus banderas son anteriores.

Il existe plusieurs,dont la version scolaire, qui consiste à expliquer que le drapeau français représente le roi enfermé à Paris. Le peuple le fait quitter Versailles pour l’installer au Louvre que Louis XIV avait fui à la suite de la Fronde. D’une certaine façon, le peuple parisien invitait Louis XVI à revenir au palais royal traditionnel.

Et puis il y a une description ésotérique, voire poétique de ces trois couleurs, que l’on retrouve également dans les drapeaux américains et britanniques. Et ce n’est sans doute pas un hasard.

Le bleu : c’est la première couleur aperçue par l’oeil humain au moment où il l’ouvrit pour la première fois à son réveil. Il entrouvit les paupières et vit le bleu du ciel.

Le blanc : c’est la nature de pureté de l’âme du premier humain au moment de sa création.

Le rouge : c’est la passion qu’il ressentit à la découverte de l’existence de dieu. C’est peut-être aussi l’étymologie d’Adam, qui vient du mot hébreu ” sang, rouge”.

L’adoption de ce drapeau révolutionnaire fut accompagné de celle d’une nouvelle devise, la devise aux trois mots : Liberté, Égalité, Fraternité qui est aussi celle d’une célèbre confrérie…

Tiers-État, Tiers-Monde

Le mot Tiers Monde a été dénaturé. Il est devenu synonyme de misère, pauvreté, alors qu’il est à l’origine un mouvement poltique, celui des pays non-alignés. Ni USA, ni URSS. Mehdi ben Barka, Gandhi, cofondateurs parmi d’autres sont morts assassinés…

Partisans de l’égalité, de l’alphabétisation des masses, on comprend, à l’aune des révolutions arabes, qu’ils aient dérangé les partisans de l’asservissement du peuple.

En 1789 la Révolution française fut menée par le tiers état qui représentait 90 % de la population.

Après le tiers état, le tiers monde ?

Pourquoi, à l’heure d’une mondialisation financière, asservissante, avilissante, inhumaine, pourquoi devrions faire l’économie d’une mondialisation voulue et organisée par les peuples, par LE peuple ?

Les révolutions arabes, de jasmin, du Nil cesseront d’être DES révolutions pour devenir UNE révolution lorsque de notre côté de la Méditerranée nous déciderons, nous aussi, de mettre fin aux gouvernements soit oligarchiques, soit aux mains des banquiers.

Pouvoir au peuple, pour et par le peuple.

Bientôt une VIe République en France, histoire d’ajouter un multiple de trois à la liste ?

A suivre une video où il suffit de remplacer le mot “russian” par le mot “arabe”.

Anuncios